Micro-entrepreneur : quel statut possède un closer ?

Publié le : 30 mars 20223 mins de lecture

Lorsque vous entrez dans le monde du closing, vous n’avez pas le statut de salarié à part entière. Là, vous travaillez à votre rythme, aux horaires qui vous conviennent le mieux afin de concilier vie de famille, travail et sorties. Cependant, vous dépendez toujours de vos prescripteurs.

Quel est le statut du micro-entrepreneur en closing ?

La plupart des stagiaires qui vont se former dans les centres de closing souhaitent souvent quitter le salariat pour se mettre à leur compte : ils rencontrent un désaccord avec leur patron, ils constatent de mauvaises conditions de travail, de rémunération et des compromis qu’ils devront faire pour être à la fois des parents épanouis et des salariés accomplis. Car lorsque vous serez un Closer, vous aurez deux choix : soit vous mettre à votre compte, soit être salarié d’une grande entreprise. Mais dans les deux cas, vous pouvez faire le choix délibéré d’être un micro-entrepreneur avec les avantages qui vont avec.

Quel est le statut de l’employé dans le closing ?

Le closing peut aussi être une solution assez « sûre ». Cela signifie que vous pouvez tout à fait chercher un emploi dans la vente par téléphone (télétravail, téléassistance, etc.) comme dans de nombreuses entreprises. Vous pouvez être salarié au sein d’une société disposant d’une équipe de vente et cherchant à renouveler ou compléter l’équipe avec du sang neuf. La situation est alors simple : vous avez exactement les mêmes avantages qu’un employé ( un salaire fixe, un 13ème mois, une stabilité, une sécurité sociale, etc.) et en même temps quelques inconvénients qui vont avec ( respecter les horaires, répondre aux attentes, pas de jours OFF, pas de vacances, etc.)

Alors quels sont les détails à connaître essentiellement ?

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un emploi à temps plein pour faire une clôture. Beaucoup de stagiaires cherchent simplement à trouver une activité de vente qui correspond à leurs valeurs, ou à se faire un complément de revenu. Bien sûr, on peut se recycler progressivement pour s’assurer un revenu, et lorsque l’activité de closing battra son plein, le choix de quitter son emploi de salarié viendra. Mais encore faut-il trouver l’entrepreneur enthousiaste qui veut travailler avec vous, et lui donner une heure par jour peut être assez compliqué. L’objectif est de mettre l’entreprise sur pied plus rapidement et d’avoir au moins 2 heures de libre par jour pendant la semaine. Si vous y mettez du vôtre, vous trouverez rapidement ce que vous voulez.

Plan du site